mai 2017

Avis de recherche d'inspiration

Je lui ai dit, en hachant mes paroles que nous devions manger pour le souper : « Trois rossignols ne peuvent me donner le bonheur. » Et le regardant bien en face : « Si je remplis la maison de rires tu sais ces beaux rires près de la route qui conduit à la forêt vas-tu me serrer la main ? » II a dit : « Oui. »

Thérèse Renaud, Les Sables du rêve, 1946

 


Ces voyages sont aussi dans le nombre l'exceptionnelle occasion d'un réveil.


Des perles incontrôlables suintent hors des murs.


L'inviable s'infiltre partout.


Le règne de la peur multiforme est terminé.


 


Un nouvel espoir collectif naitra.


Nos passions façonnent spontanément, imprévisiblement, nécessairement le futur.


 


Nous poursuivrons dans la joie notre sauvage besoin de libération.