Blogue compulsif de Daryl Hubert

Poussée de croissance

En guise des trois mois de ce petit Gaspar.

Aäh eëh

En guise des deux mois de ce petit Gaspar...

Ici Montréal

Radio-Montréal - Ici Montréal - Résistance - c.2035

Biosphère badtrip

Durée : 6 minutes

Une manoeuvre, au quotidien, le cycle. Hier au lendemain… tranquillement… il observait l’écho de son esprit sur le sol. Aujourd’hui, encore, il se réveille, se pose, observe, réagit… une mélodie qui cherche à comprendre, à s’évanouir. « Biosphère, badtrip », simplement, une analyse introspective et mystérieuse sur l’écologie.

Urgence

(Animation: veuillez cliquer à l'intérieur pour activer et animer.)

L'oeuvre ouverte

...Examinons la poétique théâtrale de Brecht: l'action dramatique y est conçue comme une exposition problématique de certains états de tension, pour lesquels le dramaturge — suivant en cela la technique du jeu « épique » qui se contente de présenter au spectateur, avec détachement, et comme de l'extérieur, les faits à observer — ne propose pas de solutions. C'est au spectateur de tirer les conclusions critiques de ce qu'il a vu. Les drames de Brecht s'achèvent effectivement de façon ambiguë (Galilée en est un remarquable exemple). Seulement, il ne s'agit plus de l'ambiguïté morbide d'un infini entrevu ou d'un mystère vécu dans l'angoisse, mais de celle, très concrète, de l'existence sociale en tant qu'affrontement de problèmes auxquels il convient de trouver une solution. Dès lors, l'œuvre est « ouverte » au sens où l'est un débat: on attend, on souhaite une solution mais elle doit naître d'une prise de conscience du public. L' « ouverture » devient instrument de pédagogie révolutionnaire.*

* ECO, Umberto. L'oeuvre ouverte. Editions du Seuil. 1962. 316 pages. (p.24-25)

Relâchement

Pousser, manger, haïr.

Paraître, s'investir et s'accrocher au fond du sac.

Sucer le socle de l'incontournable : paraître pour manger... manger... paraître.

Frissonner et languir.

Faire quelque chose pour tracer du vide. Se vider pour oublier, ne rien faire pour s'effacer, manoeuvrer pour continuer...

S'écraser à plat ventre sur un plancher... et dormir.

Page noire

Réalisé en 2007 par Mathieu Pellerin, Eve Bernier, Daryl Hubert, Christelle Belinni et Alex Quessy.

Île bizarre

(Animation: glisser le curseur sur l'image pour lancer.)

 

Manifeste Refus Global (1948)

Si vous êtes comme moi, et que vous ne l'aviez jamais encore lu dans sa totalité...

Manifeste Refus Global (1948)

Je viens aussi tout juste de trouver un documentaire personnel de Manon Barbeau, fille de l'un des signataires du manifeste sur le site de l'ONF. Cela semble assez pertinent aussi... À suivre.

Les Enfants de Refus Global (1998)